Après l’annonce début février du lancement de Club-Internet dans la fibre optique, c’est dans La Tribune que nous apprenons que Deutsche Telekom, la maison mère, envisagerait de céder le fournisseur d’accès à internet qui occupe actuellement 4,6 % de part de marché en France. La raison invoquée serait les difficultés que rencontre Club-Internet pour se faire une place de choix dans l’Internet français.

La question est donc de savoir qui serait intéressé par ce rachat. Des pourparlers sont actuellement en cours avec Alice, Neuf et Free. On en saura plus d’ici la fin du mois.