Le boom de la photographie numérique profite à Nikon qui, malgré un secteur ultra-concurrentiel annonce un bénéfice en hausse de 53,2% soit 630 millions d’euros pour cette année. Les bénéfices sont essentiellement dus aux ventes exceptionnelles d’appareils photo numériques destinés au public amateur et à la gente féminine. Nikon confirme donc sa deuxième place derrière son éternel rival, Canon.