Présenté le 20 Mai dernier, le L870 de Samsung risque bien de faire couler de l’encre bien malgré lui. Tout ça à cause d’une utilisation délibérée par le constructeur d’une version de Safari sur son dernier mobile en date, sans avoir (à priori) l’aval d’Apple. Etonnant, surtout lorsque l’on sait que les mobiles basés sur Symbian ont plutôt tendance à se baser sur le navigateur déjà fourni dans le package…

via electronista