• Une baisse de 19% de son chiffre d’affaires par rapport à 2007.
  • Des ventes de terminaux en recul de 15% par rapport à 2007, avec 113,1 millions d’unités.
  • Une part de marché passant de 40% au quatrième trimestre 2007 à 37% lors du dernier trimestre 2008.

Voici les tristes chiffres de Nokia pour l’année 2008, une année à oublier rapidement, mais malheureusement, les prévisions pour 2009 ne sont pas meilleures en ce qui concerne le marché des mobiles puisqu’il devrait chuter de 10%…