En ce moment à Paris se tient le salon BatiMat, et cette année plus qu’une autre l’accent est mis sur l’économie d’énergie, tant pour la planète que pour le porte monnaie.

En marge (au Japon quoi) du salon, Kotaro Konishi explique dans une interview à WatchImpress la stratégie de la société Kyocera, qui travaille sur les panneaux solaires (ou photovoltaïques) depuis 1975, et qui est bien décidé de démocratiser le produit en s’imposant comme un des leader aux côtés de Sharp et Sanyo.

Leurs dernières avancées, leur permettent d’avoir des offres variées comme de petits panneaux solaires faciles à monter et intégrant toutes les dernières petites innovations pour augmenter le rendement de ces derniers. Ils ont même un logiciel pour simuler l’installation sur le toit et l’énergie que cela développera.

Bref tout ça est bien jolie, mais faudra quand même un jour s’intéresser un peu plus au marché extérieur et ne pas trop rester qu’au Japon (ni Kyocera, ni Sharp, ni Sanyo ne sont présent au salon Batimat) au risque de se voir griller sur le marché par des constructeurs Européens ou Chinois (nombreux cette année au salon) qui auront une vision plus mondiale eux !

kyocera-panneaux-solaire-02

via watchimpress