C’est qu’il serait presque démoralisant, ce rapport de l’Observatoire du Haut et Très Haut Débit de l’ARCEP. En effet, il indique que seuls 255 000 abonnements Très Haut Débit ont été recensés en France fin septembre 2009. A titre de comparaison, le nombre de ces abonnements était de 141 000…

La raison de ce manque de succès ? Il ressort que 60 000 de ces abonnements concernent la fibre optique jusqu’aux abonnés ou jusqu’aux immeubles, alors que 195 000 de ce même ensemble d’abonnements concerne la fibre optique avec terminaison en câble coaxial.

Comprenez que Numericâble propose une offre basée sur ses réseaux câblés, pendant que France Telecom, SFR et Free se crêpent le chignon sur les modalités de déploiement de la fibre optique FTTH (Fiber To The Home)/FTTB (Fiber To The Building). Crêpage de chignon = retard dans le déploiement = opération rentable pour Numericâble, mais pas pour les utilisateurs… Nous, en fait…

fibre_optique

via zdnet