Et je ne parle pas d’internet mais bel et bien de surf. C’est donc le délire (plutôt cher le délire) que se sont payés deux allemands pour snowboarder à partir de deux Powerbooks.

surf-powerbook

via macenstein