C’est un fait marquant pour Facebook : le service a en effet vu son site plus visité que l’indétrônable (pas vraiment finalement)Google.com dans la période du 7 au 13 mars. En fait, Facebook a vampirisé quelques 7.07% du trafic internet Américain, tandis que Google a dû se « contenter » de 7.03% du même trafic.

Hitwise, l’institut ayant publié l’info précise cependant que le pourcentage concernant Google n’englobe pas le trafic enregistré par les sites tels que Gmail, YouTube ou bien encore Google Maps. Heureusement pour Facebook d’un côté…

6c2b33be-3114-11df-b057-00144feabdc0

via ft