La conférence d’Apple centrée sur l’arrivée prochaine de l’iPhone OS 4.0 venant de toucher à sa fin il y a quelques minutes, il est temps de faire un résumé des fonctions qu’il amènera avec lui :

Tout d’abord, il faut savoir que cette nouvelle version de l’OS ne sera pas disponible avant l’été 2010 (automne 2010 pour l’iPad), et qu’elle sera compatible à 100% avec les iPhone 3GS et les iPod touch 3ème génération, mais pas complètement avec les iPhone 3G ni les iPod touch de seconde génération.

Ensuite, l’iPhone OS 4.0 apportera plus de 1500 nouvelles APIs, ce qui, concrètement, permettra aux développeurs de toucher aux fonctions calendrier, Photos, etc. Plus précisément, il faut s’attendre à l’arrivée de 100 nouveautés environ, à commencer par une compatibilité avec les claviers Bluetooth, la possibilité d’utiliser la fonction « tap to focus » lors de la lecture de vidéos, un zoom digital 5x, et j’en passe.

top-540x3912

Plus important : l’arrivée du multi-tâches, maintes fois réclamé à cor et à cris par les utilisateurs du mobile, qui autorisera le lancement de plusieurs applications en parallèle, et les affichera sur une sorte de dock, à la manière de celui implanté dans OS X. Ainsi, on pourra s’imaginer lancer l’application TomTom et disposer des indications vocales lors d’un trajet tout en écoutant la musique stockée sur son iPhone, ou bien encore passer de Safari Mobile à Mail en un clin d’œil. Aussi, le multi-tâche autorisera à placarder des applications telles que Skype en background tout en étant en mesure de prendre les appels entrants via le logiciel de VoIP. Parallèlement à cela, des applications du style de Flickr pourront tout à fait être en mesure d’uploader une photo, même réduite en background. Bouclons ce point avec la fonction « fast app switching », qui elle permettra de fermer une application, puis à la reprendre exactement à l’écran où elle avait été arrêtée.

L’iPhone OS 4.0 disposera également d’un onglet Location Services, qui permettra de laisser ou non certaines applications utiliser nos données de localisation. L’iPhone sera en mesure de nous avertir si une personne a réclamé ces données dans les dernières 24 heures. Pratique ?

Pratique également, l’arrivée de dossiers. En fait, il sera possible d’empiler les icônes de ses applications. Les piles formées pourront bien évidemment être renommées à votre convenance. Pour rester du côté des applications, Apple a indiqué qu’il était désormais possible d’en stocker au total 2160 simultanément sur son mobile, contre 180 auparavant. Utile ? Permettez-moi de douter !

Passons rapidement sur la possibilité de changer les fonds d’écrans du Lock Screen et du Home Screens, pour s’attarder sur les nouvelles fonctions du client mail : gestion de plusieurs comptes Exchange, possibilité de trier ses messages par sujets, d’afficher tous les messages de ses diverses boîtes mail sur une seule et unique page ou encore d’ouvrir les pièces jointes en utilisant des applications téléchargées via l’App Store.

Apple a aussi annoncé l’arrivée des iBooks sur l’iPhone. Il sera évidemment possible de synchroniser ses livres entre plusieurs plates-formes. Mouais…

Plus intéressant déjà, le Game Center : une sorte d’XBLA-like développé par Apple, doté de plusieurs fonctions intéressantes, dont celles d’inviter ses amis pour jouer dans certains jeux, de s’adonner au matchmaking, de débloquer des succès et d’apparaître dans des classements.

Moins passionnant par contre, l’iAd, la régie de publicité d’Apple destinée à l’iPhone, et permettant aux développeurs d’insérer des publicités 2.0 dans leurs applications. Les publicités seront hébergées par Apple, qui prendra 40% des bénéfices réalisés par son service.

Bref, vous l’aurez compris, si nous ne sommes pas déçus par l’arrivée du multi-tâches, on s’attendait tout de même à quelque chose de plus conséquent de la part d’Apple.

(merci à Engadget pour les photos !)