C’est en fin de semaine dernière qui Microsoft a déposé une plainte aux US contre Motorola pour la violation de plusieurs de ses brevets concernant les téléphones mobiles fonctionnant sous Android ! Tout comme Apple qui s’en est pris à HTC pour des raisons très similaires, Microsoft à travers ce nouvel épisode judiciaire concernant des brevets, vise indirectement Google et son OS. Neuf brevets sont en cause, et son liés à la synchronisation des emails, des calendriers et des contacts, et aux applications destinées à signaler le niveau de réception des téléphones et celui des batteries. Tout comme HTC qui s’est retourné contre Apple, Motorola déposera-t-il plainte contre Microsoft ? À suivre.

moto-microsoft