Culture G(eek) : Food & Curious, Catch en cuisine !

culture geek

Par Pia le

Le phénomène ne vous a sûrement pas échappé. Depuis quelques années, les français sont revenus en cuisine et on peut dire que ça les passionne ! En témoignent les nombreux programmes télévisés destinés aux gourmands. De concours en reportages, chaque chaîne de télévision a désormais sa propre émission culinaire. Oui mais voilà, il nous manquait encore un rendez-vous franchement déjantée et ancré dans la culture populaire pour secouer un peu nos papilles. On l’a désormais avec Food & Curious, ou le mélange improbable de la bonne bouffe et de la Lucha Libre, le catch mexicain aux héros masqués…

Lancée mi-janvier 2011, Food & Curious dynamite les codes du programme culinaire et transporte la cuisine… Sur un ring de catch ! La présentation est assurée par Bulldozer, tout en tatouages et en formes… Le gaillard sait faire monter la pression. A ses côtés, Whilelmina Von Butter, une pin’up trash et burlesque, joue les potiches avec second degré. Enfin King Santo, veste satinée violette et cagoule de catcheur mexicain affronte sans coup férir la recette de la semaine. Tourte à la carotte et anis étoilé, chili con carne rock’n roll ou bonbons au chocolat, rien ne lui résiste. L’image est « abîmée » façon Grindhouse, le montage dramatise avec humour l’usage de la mandoline, et les temps de cuisson ou de repos sont remplacés par des reportages des trois autres lascars. Pas de voix off ni de blabla, ces courts interludes sont montés comme des clips et présentent des événements ou des lieux sélectionnés par l’équipe. Côté cuisine on est aussi rock’n roll : les quantités ne sont pas indiquées et les commentaires de Bulldozer tiennent plus du match de catch que de l’explication didactique d’une Maïté. Qu’à cela ne tienne, l’enthousiasme des créateurs est contagieux et donne envie de s’y mettre. Il ne leur manque plus qu’une chose pour que leur programme soit parfait : un public en délire pour acclamer les prestations de King Santo.

// En coulisses…

Cet OVNI télévisuel à mi-chemin entre la recette pas-à-pas et le show musclé, on le doit à un véritable boys-band à cagoules ! Filo Loco, Big G, Jimmy Pantera et le chef émérite mais anonyme King Santo ont d’abord créé la marque Deadlicious. Derrière ce nom plutôt mortel il y a un concept : allier cuisine, Lucha Libre et esprit Rock’n Roll (tatouages, grosses motos et même comics !). En bref, ils ont mélangé tout ce qu’ils aimaient, King Santo aux fourneaux, et « voilà ! »: des chocolats, des pies ou tourtes anglo-saxonnes de petite taille aux multiples fourrage et même des smoothies, pour faire de nous de grands gaillards musclés. Le tout décoré et présenté dans un délicieux esprit « pulp » : masques de catcheurs, illustrations de super-héros ou de cow-boys, typo 50’s à gogo… Mais le savoir-faire de cette équipe de choc ne s’arrête visiblement pas à la cuisine. En effet, Jimmy Pantera a publié en 2009 chez Ankama Éditions un recueil gros comme ça dédié à la culture de la Lucha Libre. Dans Los Tigres del Ring, il présente images d’archive et éléments de sa collection personnelle. Il y a aussi Serious Publishing, maison d’édition plutôt dédiée au cinéma « bis », fondée avec Filo Loco. Leur dernière trouvaille en date, c’est bien entendu le show Food & Curious, qui allie dans le plus pur esprit Deadlicious la gastronomie et leurs passions diverse. Gageons que cette aventure pleine de muscles et d’humour durera bien plus longtemps qu’un round de catch !

–> Tu veux aller plus loin, petit catcheur en herbe ?
Food & Curious est diffusée tous les samedi soir à 22h sur Cuisine.TV
Si tu veux voir le teaser, c’est ici  >ici<
Si tu veux pratiquer, il faut te rendre au bar La Lucha Libre à Paris
Si tu as peur de te faire mal, les copains de Punchers Impact on créé Lucha Fury, un jeu XBLA, PSN et PC qui sortira cette année.