Archos est en perte de vitesse évidente ces derniers temps. Pourtant, la firme Française est loin d’avoir dit son dernier mot, et ne manque pas une occasion de se diversifier. La preuve cette fois avec ce 70 eReader, un eBook reader aux fonctionnalités plutôt étendues !


Design



Ce qui frappe la première fois qu’on prend cet eBook reader en main, c’est sa légèreté. 330g à la pesée, c’est loin d’être un record, mais c’est déjà bien moindre que le poids affiché par certains concurrents directs, et c’est tout ce qu’il faut pour lui permettre de se faire oublier une fois niché dans un sac. Pour autant, le terminal affiche en parallèle une finition plastique qui pourrait traduire à la longue une certaine fragilité. Il n’en est rien, et la solidité est de mise à tous les niveaux (même si à l’heure où j’écris ces lignes, le produit n’a toujours pas accusé la moindre chute…) Par contre, si Archos a eu la bonne idée de poster 3 touches sur les bords de son eBook reader afin de nous permettre de tourner les pages de nos eBooks tout en le tenant à 2 mains, on regrettera que ces mêmes touches trahissent un « clic » trop prononcé à chaque pression. Et le constat est malheureusement le même pour ce qui est des touches situées sous l’écran.

Ergonomie



Plus qu’un eBook reader, le 70 eReader d’Archos cumule aussi les casquettes de lecteur vidéo (qui décodera les MPEG-4 AVI, FLV, MPG, RM, RMVB, FLV, MP4, DAT, VOB, MKV, MOV) mais également de lecteur audio (FLAC, OGG, WAV) (on passera volontairement sur les fonctions de dictaphone et de calendrier, dispensables pour le commun des mortels). Non pas qu’il brille dans ces 2 fonctions annexes comme vous allez le voir plus loin, mais bon… A côté de ça, il offre en plus 4Go de mémoire interne, un lecteur de carte SD qui pourra vous permettre d’étendre sa mémoire de 16Go, une prise mini USB, une prise casque ainsi qu’un haut-parleur handicapé une forte tendance à rapidement crachoter… Pour se focaliser à nouveau sur sa fonction première, soit celle d’eBook reader, sachez qu’il saura lire les formats les plus classiques, tels que les TXT, PDF, EPUB, PDB, FB2, HTML, RTF ou bien encore MOBI (dont fichiers avec DRM). Pardon ? Les CBZ ? Ah non, désolé, Archos ne semble pas manger de ce pain là.

Du côté de l’écran maintenant, parce qu’il s’agit mine de rien de l’un des éléments primordiaux qui tendent à faire pencher la balance pour un eBook reader, on remarquera que la firme Française, désireuse comme je vous le disais de démultiplier les fonctions de son appareil, n’a pas pu se cantonner à équiper son produit d’un écran semblable à celui du Kindle d’Amazon pour le citer, et donc donnant l’impression de lire sur du papier. A contrario, on a droit à un écran TFT de 7″ (résolution 800 x 480 pixels, mais dénué d’une compatibilité tactile) plus classique.

On notera pour boucler la question de l’ergonomie que ce modèle n’est pas compatible WiFi, et qu’il vous obligera par extension à le relier à votre PC ou à votre Mac à chaque fois que vous souhaiterez lui injecter du contenu frais.

Utilisation



« Un eBook reader, mais pas que… » a sans doute été le LEITMOTIV qui omnibula l’esprit des têtes pensantes ayant façonné ce 70 eReader. Pour autant, c’est bel et bien la fonction d’eBook reader qui s’en tire le mieux sur ce périphérique. Pour faire court, l’écran, bien que lumineux, arrive à affiche un contraste assez faible pour ne pas agresser les yeux lors d’une lecture prolongée. Certes, le confort de lecture est bien optimal si l’on en vient à le comparer à celui offert lors d’une lecture sur un Kindle, mais la bonne idée d’Archosd’avoir placé des touches sur les bords de son produit permettant de passer d’une page à l’autre le plus simplement du monde vient clairement rattraper la sauce. Et puis, il est aussi possible de placer un marque page à n’importe quel point de sa lecture, tout comme il sera possible de zoomer sur le texte à plusieurs niveaux. Pour ce qui est de la lecture de mangas (parce que je sais que ce point en intéresse un bon nombre d’entre vous !), pas grand chose à redire : les dessins ne bavent pas, l’écran de 7″ permet de ne pas avoir à utiliser le zoom proposé, et le chargement des pages est quasi immédiat. Seul bémol comme je le soulignais déjà plus haut : le format CBZ n’est pas pris en charge… A côté de cette fonction, on retrouve donc les fonctions de lecture audio et vidéo. Autant le dire de suite : s’il est toujours appréciable de voir de telles fonctions disponibles sur un produit de ce genre, je doute fort que vous les utilisez bien longtemps. Et ce pour une bonne raison (enfin, deux bonnes raisons) : la première provient de l’écran, TFT, handicapé il faut le dire par un contraste un peu trop avare pour autoriser une lecture vidéo optimale (on passera rapidement sur le processeur assez poussif du lecteur, qui limitera dans tous les cas de figurer le visionnage de vidéos MKV pour ne citer qu’elles). Et puis, l’écran tend effectivement à se barder de ces fameuses « zones d’ombre » lorsqu’on tend à trop l’incliner en lecture. La seconde raison concerne plutôt la partie audio, et est des plus simplistes : qui en 2011 viendra utiliser un terminal doté d’un écran de 7″ pour écouter sa musique ? Je vous le demande… Bref, pour conclure sur un point positif, on soulignera la présence dans l’appareil d’une batterie Li-ion polymere (2400mAh), capable de conférer une autonomie en lecture de 10h, en vidéo de 6h et en musique de 18h. Correct.

En bref



Inutile de tourner des heures autour du pot : si ce 70 eReader est loin d’aligner le sans faute, et notamment à cause de son écran un peu avare en terme de contraste, ne lui permettant pas de s’afficher dans le haut du panier aussi bien en terme de lecture d’eBooks que de vidéos, il n’en reste pas moins qu’il offre un rapport qualité/prix des plus intéressants, puisque vous pourrez (en cherchant un minimum) le dénicher pour 80€ sur la toile. Pour autant, il est à noter qu’Archos propose également en parallèle un modèle estampillé 70b, vendu 149€, partageant certains caractéristiques avec sa petite soeur, mais offrant les avantages indéniables d’être dotée d’Android 2.1 (et par extension d’un store intégré permettant l’achat de livres électroniques) ainsi que d’un écran tactile. C’était à préciser…