Il fallait bien que ça arrive : Facebook vient d’accuser sa première perte conséquente d’utilisateurs. On apprend ainsi que le réseau social aurait perdu aux Etats Unis près de 6 millions de fidèles, 1.52 millions au Canada ou encore 100 000 en Norvège, en Russie et en Angleterre, tout cela entre les mois d’avril et mai 2011. Pas de quoi tirer la sonnette l’alarme cependant, dans le sens où le site cumule actuellement une base d’utilisateurs ayant franchi la barre des 700 millions. Mais peut-être a t-il désormais atteint un point où les personnes intéressées par ses services ont déjà eu l’occasion de le rejoindre ?

Source