Google+ qui devrait atteindre les 20 millions d’utilisateurs dés ce week-end, va aussi être plus intransigeant sur la notion d’identité réelle puisque le réseau social, après avoir annoncé la fin des profils privés dés le 31 juillet, va en effet tout simplement suspendre les comptes utilisant un faux nom ou un pseudonyme ! Si ces derniers ne sont pas interdits, les utilisateurs devront avant tout remplir leurs nom et prénom dans leur profil Google+ comme c’est déjà le cas dans Facebook.

Les profils Google fonctionnent mieux lorsque l’utilisateur est identifié. Ainsi, vous êtes certain de contacter la bonne personne et les autres utilisateurs savent qu’ils ont affaire à une personne réelle lorsqu’ils consultent un profil. C’est pourquoi dans votre profil Google, vous devez indiquer le nom que vous utilisez dans la vie de tous les jours.