Et si les hipsters étaient ceux qui sauvaient MySpace ? Evidemment, le scénario, en plus de faire froid dans le dos, semble irréalisable. Mais allez savoir, peut-être que les « prévisions » dessinées par Matt Melvin (Cyanide and Happiness) sauront se révéler exactes d’ici peu…