Facebook semble vouloir caresser la ménagère (et le néophyte aux nouvelles technologies) dans le sens du poil. Ainsi, il vient de déployer une nouvelle fonction, permettant de scanner de manière automatique les liens externes postés en son sein.

Pour l’anecdote, le réseau social de Zuckerberg, qui aura développé ce nouveau service en partenariat avec Websense (comprenez : il utilise la base de données de ce dernier pour statuer de l’état des liens), ne sera visible pour l’utilisateur uniquement lorsqu’il cliquera sur un lien jugé comme potentiellement dangereux.