RPO et plus particulièrement sa technologie pour écran tactile nommée Digital Waveguide Touch (DWT) attise les appétits des constructeurs et plus particulièrement d’Apple et Samsung qui devraient se disputer l’acquisition des brevets le 3 novembre lors d’une vente aux enchères (conséquence du processus de liquidation de la société RPO en faillite depuis avril 2011).

Pour rappel, la technologie DWT développée par cette société californienne permet aux constructeurs de se passer de la couche tactile actuellement présente sur l’ensemble des écrans tactiles capacitifs. En effet, une lumière émise par l’écran et invisible aux yeux de l’utilisateur permettrait par interruption du faisceau émis de détecter la position des doigts ou d’un stylet. Ceci en consommant moins d’électricité que les écrans actuels tout en bénéficiant d’un meilleur contraste et d’une meilleure luminosité.

Même si Apple aurait déjà breveté une solution comparable, le rachat du porte-feuille de brevets d’RPO leur permettrait d’éviter que la technologie DWT ne tombe entre les mains de Samsung.