S’il y a bien une chose qui tend à agacer avec Windows, c’est bien sa gestion des mises à jour. Que le premier qui ne s’est pas reconnu à travers le rage comic présenté ci-dessous lève le doigt. Voyez. Sans doute conscient du problème, Microsoft a annoncé que l’équipe en charge de développer Windows 8 était en train de façonner une entité Windows Update bien moins intrusive, et qui réduirait au maximum le nombre de rédémarrages nécéssaires (limités à l’installation de MàJ touchant à la sécurité).

Farzana Rahman, « group program manager » pour Windows Update l’a d’ailleurs admis de son propre chef :

« Voir apparaître une notification de redémarrage ou une pop-up au milieu d’une présentation importante, d’une session de jeu ou de la lecture d’un film n’est pas ce qu’on pourrait appeler une situation plaisante. »