Charlie Walton, l’inventeur des fameuses puces RFID, est mort le 6 novembre dernier à l’âge de 89 ans. « Il avait inventé les premiers circuits d’identification par radio-fréquences au tout début des années 1970. Son premier brevet sur le sujet, baptisé « identification électronique », avait été déposé le 27 décembre 1971, et délivré en 1973. Il décrivait alors un « système d’identification et de reconnaissance électronique pour identifier ou reconnaître un objet portant sur lui un circuit électriquement passif ». Le tout premier brevet à utiliser le terme « RFID » fut déposé en 1983. »

Les puces RFID contiennent une information qui ne peut être envoyée que lorsqu’elle est activée électriquement par un lecteur qui envoie le signal d’interrogation, et l’énergie suffisante pour la réponse. Les puces RFID sont aujourd’hui omniprésentes dans notre quotidien sans qu’on s’en aperçoive forcément (Pass Navigo, Clés, Badges, Livres, Animaux, Passeports…) !

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction