La NSA propose sa propre version ultra sécurisée d’Android à destination des utilisateurs dont le smartphone contient des informations sensibles : SEAndroid.

Cette version modifiée de l’OS de Google a été remaniée en profondeur notamment au niveau du système de fichiers afin d’isoler tous les processus afin que ceux-ci soient mis à l’abri d’attaques malveillantes issues de l’extérieur.

Parallèlement, SEAndroid autorise le lancement de SELinux sous Android afin d’empêcher toute action malveillante d’un programme frauduleux sur l’appareil cible.

Les précisions techniques sont disponibles ici, le projet étant OpenSource, le champ est laissé libre aux développeurs de ROM personalisées afin d’implémenter SELinux (le noyau du système donc) au sein de leurs projets.