Pour Nokia, Android est bien trop fragmenté

Smartphone

Par Rédacteur Invité le

Stephen Elop, le PDG de Nokia, vient de réaffirmer son attachement à Windows Phone 7, d’une manière indirecte. En fait, il a profité d’une entrevue avec le site Pocket-lint à l’occasion du CES 2012 pour mettre en exergue l’un des principaux défauts d’Android : sa fragmentation :

« Nous ne voulons pas introduire la moindre fragmentation au sein de nos Windows Phone, car nous commençons à voir les problèmes que ce phénomène entraîne sous d’autres OS. […] Notre première priorité est et restera d’offrir une expérience différente de celles offertes avec iOS et […] Notre premier défi est d’être de faire en sorte que nos clients soient avisés face à nos produits, qu’ils saisissent l’expérience utilisateur, avec les Live Tiles, et à travers tout ce qui fait de Windows Phone une entité. »

Juste. Mais Android 4.0 n’est-il pas là pour réduire au maximum cette fragmentation ? Réponse d’ici quelques mois sans doute, une fois que cette version de l’OS aura eu le temps de faire ses preuves.

Source: Source