En France, Google a perdu sa procédure qui a duré 2 ans face à l’entreprise Bottin Cartographe, une entreprise spécialisée dans les cartes de localisation et itinéraires en ligne. Cette entreprise reprochait à Google de fournir ses services de cartographie gratuitement aux entreprises et de faire de « l’abus de position dominante ». Le tribunal a donc rendu un jugement en faveur des plaignants : « le comportement des sociétés Google aboutit à l’éviction de tout concurrent et s’inscrit à l’évidence dans le cadre d’une stratégie générale d’élimination ». Une démarche qui semble déloyale également parce que Google a l’avantage de pouvoir favoriser son référencement sur le moteur de recherche.

Une sanction sévère :
Le géant Google devra donc verser 500 000 euros de dommages et intérêts et 15 000 euros pour les frais de justice, mais celui-ci a annoncé qu’il comptait faire appel de ce jugement : « Nous sommes convaincus qu’un outil cartographique gratuit et de haute qualité est bénéfique autant pour les internautes que pour les propriétaires de sites Web. La concurrence sur ce secteur demeure réelle pour nous, tant en France qu’à l’international ».

Google maps