La société Sony fait beaucoup parler d’elle en ce moment : elle nous fait patienter avant une éventuelle annonce, on apprend qu’elle acquiert une société et des brevets, que la direction change… mais tout ceci ne pourra faire oublier que Sony c’est aussi une société qui traverse des moments difficiles.

PSPgo, PSNGate, premières ventes de PSVita décevantes au Japon, les ennuis se suivent, mais ne se ressemblent pas, tel aurait pu être l’expression qui irait le mieux à l’année qui vient de s’achever pour Sony. La société a enregistré une perte nette de 1,59 milliard d’euros au dernier trimestre 2011 et son chiffre d’affaire, qui atteint quant à lui 18,2 milliards d’euros est en baisse de 17,4% par rapport à l’année précédente.

Sur la période fiscale allant d’avril à décembre 2011, la société japonaise a enregistré une perte nette de 2 milliards d’euros alors qu’à la même période l’année précédente elle réalisait 1,28 milliard d’euros de bénéfices, sur la même période, le chiffre d’affaires est lui en baisse de 12,6%.

Ce sont toutes les divisions de la firme à l’exception de Sony Pictures et Sony Financial Services qui subissent des pertes par rapport à l’année dernière en cause selon Sony, les inondations en Thaïlande, la crise mondiale, mais pas un mot sur des choix stratégiques « peut être » hasardeux ni sur un éventuel manque à gagner non négligeable dans l’affaire du piratage du Playstation Network.