Nous avons particulièrement suivi l’avancée du projet d’ordinateur miniature qu’est le Raspberry Pi. En effet, ce concept chargé de bonnes idées et de bon sens s’inscrit à contre-courant de la tendance actuelle : toujours plus cher, toujours plus volumineux, les constructeurs rivalisent d’arguments marketing pour nous convaincre que nous avons besoin de ce qui se fait de mieux en matière de technologie lorsqu’une solution simple existe parfois pour résoudre des problématiques de tous les jours.

Le Raspberry Pi ravira donc les passionnés d’installation multimédia à la maison, mais également les petits budgets, car c’est bien connu, qui peut le plus, peut le moins.

Initialement développé pour favoriser l’apprentissage de la programmation, l’intérêt autour du projet de David Braben son concepteur, aura largement dépassé le cadre initial de ses travaux et cela n’est pas plus mal.

S’articulant autour d’un processeur ARM11 cadencé à 700Mhz, le Raspberry Pi en version A est équipé de 128Mo de mémoire vive au format SDRAM, d’une sortie HDMI et composite, d’une sortie audio au format Jack 3,5mm, d’un port USB 2.0, d’une unité de lecture-écriture de carte au format SD/MMC, d’une alimentation par micro-USB le tout sous Linux.

La version B quant à elle se veut plus musclée avec 128Mo de mémoire vive supplémentaire portant le total à 256Mo, un second port USB 2.0 ainsi qu’un port Ethernet 10/100Mbit/s.

Le modèle B sera le premier à sortir d’ici à la fin de ce mois de février, le Modèle A devrait suivre peut après.

Les Raspberry Pi A et B seront respectivement commercialisés au prix de 25$ et 35$, nous vous tiendrons évidemment au courant de la distribution en France ainsi que de la tarification (taux de conversion « magique » ou pas étant ce qu’il faut comprendre).

Seriez-vous tentés par l’achat de cet ordinateur et si oui, quelle utilisation en feriez-vous ?