Meg Whitman présidente d’HP semble avoir une opinion assez tranchée sur la question du rachat de Motorola par Google. En effet, selon elle ce rachat entraînerait de fait la fin d’un Android open source tel que nous le connaissons depuis sa création.

Non contente de sa déclaration, elle en profite pour rappeler l’implication d’HP dans le projet Open WebOS soulignant qu’il est conçu pour durer dans le temps et se faire une place dans l’écosystème des systèmes d’exploitation pour mobiles. Mme Whitman n’hésite pas à aller plus loin en affirmant qu’Open WebOS sera bientôt la seule alternative open source pour les constructeurs.

Permettez nous cependant de douter du destin funeste que souhaite implicitement HP a son concurrent, avec près de 50% de parts de marché pour l’OS de Google, il serait tout à fait suicidaire de remplacer son modèle économique à l’heure même d’un rachat de première importance et surtout dans la dynamique actuelle : 700 000 activations d’Android par jours.

Pensez-vous que les craintes de Meg Whitman soient justifiées ?