Et voici notre second débat !

Après les excellents avis lors de la première session dédiée à Steve Ballmer, nous lançons pour de bon nos débats. Cette semaine, la superstar s’appelle PS Vita (voir notre test) et elle fait couler beaucoup d’encre, même ici au JDG. Certains (Anh, Greg, Caro) adorent, d’autres (Gaylord, moi) restent totalement froid.

Il nous faut donc votre avis !

(Désolé)

Comme pour la précédente session, je vous demanderai de bien suivre les instructions pour gérer le débat :

  • - Répondez précisément à la question, sans déborder du thème : le débat évoluant en temps réel, plusieurs questions seront posées. Essayez donc de rester précis.
  • - Surveillez votre grammaire ! Venant de moi, la requête paraît ironique, mais cela m’évitera de repasser derrière tous les commentaires que je Publie…
  • Lisez bien le point de débat actuel avant de poster. Sachant que je réoriente de débat toutes les demies heures, ce serait bête de répondre à une question précédente…

Maintenant que nous sommes prêts, c’est parti, parlons de la Vita jusque 17h30 !

…………………………

1. LA PS VITA RESSEMBLE ÉNORMÉMENT A LA PSP DANS SA PHILOSOPHIE : TRÈS PUISSANTE, ASSEZ IMPOSANTE ET MULTIMÉDIA. PENSEZ-VOUS QUE CE SOIT LA BONNE APPROCHE ?

BeebopDROID

Pour être direct, je pense que oui. La PSP ne fut pas un échec commerciale, elle a juste eu des ventes suffisantes mais est passé au second fasse au très bons succès de la DS. Ce form-factor est très bien, de plus quand on la tient en main tout nous tombe sous les doigts, c’est parfait ! Bon mise à part les (fausses) gâchettes L et R qui, si on reste trop longtemps dessus, nous font attraper des crampes.
En ce qui concerne la puissance, Sony l’a dit, elle a pour ligne de mire les gamers, les purs, les durs, et tout geek gamer aime la puissance. Maintenant il faut les jeux qui vont avec. Si cela se passe comme la PSP avec une ludothèque plus que légère, ça ne passera pas, et ce bijou technologique sera gâché

 So0paman

Au niveau de la puissance et du multimédia, je trouve qu’ils ont bien fait de conserver cette approche. A l’heure actuelle on a pleins de « petit jeux » sur nos smartphones, de plus en plus évolués. Sony était obligé de miser sur la puissance, ça leurs permet de viser un public vraiment Gamer, qui veut des vrais bons jeux qui ne pourraient pas tourner sur une autre machine portable. Sinon la console n’aurait eu aucun intérêt.

Par contre dans le design elle est trop ressemblante avec la Psp, un peu d’évolution à ce niveau aurait été le bienvenu. Par que là, celui qui avait la Psp va avoir un peu l’impression d’acheter la même machine.

 Yannick

Oui, car cela serait du suicide pour Sony d’approcher le marché par un angle où Nintendo et les smartphones sont en position de force. Il ne reste donc que ce créneau de « machine ultra geek » pour s’imposer, avec le jeu pour gamer comme principal argument. Sa carrosserie (grand écran, deux sticks et puissance brute) lui donneront certainement les moyens de triompher sur ce créneau là, tout en ayant d’autres atouts pour éventuellement rameuter quelques casuals (écran tactile, pavé arrière, « minis »…).
Mais au final, ce sont les jeux qui feront la différence; c’est là qu’il faudra faire mieux que la PS2 qui n’a que trop misé sur des adaptations de jeux avec une génération de retard (temps de chargement y compris) et une maniabilité douteuse en l’absence de second stick.

Maintenant, en bridant son navigateur et son lecteur vidéos, Sony comment à mes yeux une grosse connerie. Aujourd’hui, beaucoup de smartphones peuvent lire tous les formats vidéos et proposent une expérience web de qualité. Là où la psp avait de l’avance en début de vie, la Vita elle attaque son cycle avec un retard inexplicable. Heureusement, des mises à jour pourront rectifier le tir, et je le souhaite car aujourd’hui, les fonctions multimédia ne sont là que pour faire joli tant elles souffrent de la concurrence.

Pakman

Je bloque toujours sur cette courses à la puissance et aux graphismes. Retournons au basique et pensons « Jeux » plutôt que hardware.
Je pense qu’il faut une différence entre les jeux portable et les jeux de salon.

 r.u

Personnellement… l’objet me plais, en tant que geek j’ai les yeux qui brille… mais pourquoi faire :/ du hard core Gaming avec 5 heure d’autonomie c’est juste… et puis dans quel condition… la puissance des tels portable affiche du lourd pour le jeux nomade et j’ai l’impression qu’il avance beaucoup plus vite que les consoles.
je ne suis pas sur que ce soit sur la puissance qu’il aurais du courir mais sur l’autonomie…. une console qui tiendrais 40 heure de jeux avant une charge la oui y’a un créneau.

tylerssc

Par contre, Lâm, tu parles de Multimédia, mais pour moi ils ont tout faux de ce coté. Quand je compare la PSVita à mon SGSII, a VIta fait peine à voir… Pas de stockage de masse pour un transfert facile et rapide, une liste de formats vidéo supportés qui se compte sur les doigts de la main d’un lépreux qui aurait joué de la guitare, pas de réelle gestion des fichiers musicaux (mauvaise gestion des tags, foutoire complet quand les fichiers ne sont pas tagués), bref, la copie est à revoir par Sony de ce coté.
A la question : Pourquoi n’ouvrent ils pas le système afin de laisser des développeurs en herbe nous pondre des applications (lecteur multimédia) dignes de ce nom? : La réponse ; Piratage…
Pis le système n’est pas du tout multi-tâche, tout est mis en pose quand on passe d’une application à une autre. On a même pas un petit service qui tourne en tâche de fond, permettant de recevoir des notifications facebook ou twitter. La 5ème roue du carosse j’vous dit! :)

 François / Edrysark

 

Ben pas vraiment non…

- D’un point de vue esthétique c’est assez raté (surtout les grosses bulles qui gâchent le fond d’écran et prennent un peu trop de place). Et un peu comme je trouve les deux premières heures les animations mignonnes, autant après… Faudrait pouvoir les désactiver.
- Les raccourcis système (touche longue sur le bouton PS) pas assez fournis également (manque notamment le mode avion).
- La propension qu’on les applis à mettre en route le Wi-fi alors qu’on est en mode avion !
- Le soft de transfert de contenu, exécutable uniquement depuis la console c’est pas mal aussi.
- Le pseudo multi-tâche qui n’est rien d’autre qu’un mode suspendu (ce qui n’est pas si mal déjà, je te l’accorde).
- Le pauvre support au niveau des formats multimédias.
- Limite pour une portable, je préférais l’XMB… C’est dire !

Et enfin… Mais la c’est pas vraiment l’OS… L’absence de mémoire interne…

thonytreize

Je ne pense pas que la psp a eu le succès escompté par sony. Donc je ne vois pas comment en nous ressortant la même formule:  » PUISSANTE, ASSEZ IMPOSANTE ET MULTIMÉDIA et le prix qui va avec, 7 ans plus tard; cette console peut marcher.
je pense qu’il auré fallut offrir plus (par exemple systéme android et apps stors+ fonction téléphone, ca leur coute quoi de plus?) ou moins cher pour qu’elle se vende beaucoup.

…………………………

2. ON PARLE BEAUCOUP DE CETTE CONCURRENCE DES SMARTPHONES. SI CES DERNIERS SONT TOUJOURS PLUS PUISSANTS ET ÉVOLUENT VITE, POURRONT-ILS ÉTOUFFER LA VITA, OU CETTE DERNIÈRE RESTE IMBATTABLE POUR LES HARDCORE GAMERS ?

milkynutz

L’une des questions qu’il va falloir se poser concernant cette console est assez simple.
La PS Vita va t’elle être reellement un bonne alternative dans le jeux « portable » étant donné la pleine croissance des jeux sur smartphones.

Je pense que oui, pour une raison d’abord vraiment simple, on a des boutons.
L’avantage de ces boutons c’est déjà un sacré ressenti, le tactile a beau être efficace cela ne sera jamais suffisant. Et en plus, cette Vita a elle aussi du tactile et un arrière innovateur.
Il reste donc à savoir si elle ne sera pas finalement un bon compromis entre la console et le portable, alliant à la fois du tactile, de l’innovation et une forte technologie aux vues de sa puissance.

Elle a alors une chance par rapport à la PSP en son temps, elle ne sort pas en même temps que la nouvelle génération de console, lui permettant d’être au top et non pas directement en dessous de la génération actuelle.

La PSP se fait maintenant vieille et on voit encore des acheteurs, alors je pense que la PS Vita a de beaux jours devant elle.

Toutefois malgré tout ca, le coté web est assez mal géré pour le moment, le navigateur n’est pas comparable à ce que l’on a sur tablettes et smarphone, ce qui est dommage.
Et j’ajouterais que le multimédia est malheureusement aussi trop faible.

Son concurrent direct dans le domaine étant Nintendo et pas encore au sommet du web multimédia, une avancée rapide de la part de Sony de ce côté, proposant des applications, pourrait la rendre bien plus efficace, et elle serait alors incontournable dans le jeu nomade.

En espérant que Sony remarque et agisse vite par rapport aux défauts présents…

 François – Edrysark

C’est une question de contenu… Apple/Google/Microsoft devront surtotu réussir à motiver les développeurs. La puissance ne sert a rien si elle est mal exploité. Le meilleur exemple reste Android, avec des smartphones toujours plus puissant et 2/3 jeux qui exploitent la chose. Et encore souvent ce ne sont pas des titres qui peuvent rivaliser avec le niveau de production d’un Uncharted, ou la qualité de finition d’un WipEout.

Pour ce lancement, je trouve que Sony a bien joué le coup, avec non seulement des gros titres gamers en dématérialisé et en boite, mais des plus petits jeux uniquement dématérialisés (comme MotorStorm RC par exemple à 5.99€) qui sont malgré tout supérieurs en contenu à ce qui peut se faire sur smartphones/tablettes.

ratus13

Pour moi ce sont plutôt les gamers traditionnels qui sont en voie de disparition. Personnellement je possède Iphone 4S et Ipad et je joue sur ces supports. Et je dois avouer que si les jeux en retro gaming (Snes par exemple) sont très agréables à jouer (notamment les rpg) toutes les adaptations de jeux de combats, action, plateforme, sport… sont pour moi injouables.

Si on prend l’exemple de GTA 3 et Soul Calibur, qui sont sortis récemment, ils sont certes réussis graphiquement mais très difficile à prendre en main… pour moi. Mes cousins plus jeunes se régalent avec…

Pour moi les smartphones ne remplaceront jamais les portables et quand je joue à FIFA Football et Uncharted, je me rend compte à quel point le gameplay est à des années lumières de ce qu’il se fait sur smartphone. Cependant je suis un old gamer… Pas sûr que la tendance n’est pas entrain de changer avec les générations tactiles…

imalipusram

Un smartphone c’est bien gentil mais ça n’offrira jamais les controles d’une console
(le N-Gage a essayé, sic)
Le nerf de la guerre, c’est, je pense, des minis jeux, une application-store avec de strucs gratuis, des trucs à 1euros, bref comme sur les smartphones, mais aussi, pour pouvoir jouer avec autre chose que des controles virtuels sur un écran tactile, des vrais boutons et sticks afin d’avoir fiabilité et précision.
La vita approche de la perfection de ce côté, il faut juste attendre de voir comment le PSN va évoluer et comment Sony va s’ouvrir aux développeurs indépendants pour alimenter leur plateforme en jeux ‘de smartphones’.

 r.u

La comparaison est évidente, surtout avec le courant actuel d’avoir des appareils qui font tout, de la foto, de la vidéo, du téléphone, de l’internet, du jeu. Et de ce coté la vita ne commence pas fort… les fonctions photo ne sont pas top, l’internet a l’air léger… La seul chose qui peux la sauver va être les éditeurs,et distributeur, qui sont encore un peu frileux sur le marché des jeux pour téléphone, car la vita est une CONSOLE et pas un smartphone… mais si il commence à sortir leur AAA sur les store android/ios/winphone.
sans parler du rapprochement entre HTC et sony, qui laisse un petit gout de « je me tire une balle dans le pied »

Lopocomar

Les hardcoregamers pourront toujours rester sur leur Vita et préférer ça à une partie casual sur smartphones. Par contre, ce qui va amener les éditeurs à développer sur la PS Vita et donner des jeux de qualités en dehors des titres first party déjà dispos comme Uncharted ou Wipe Out, c’est l’apport du grand public.

C’est là, la principale « inquiétude » que j’ai par rapport à la Vita : si elle ne fonctionne pas avec ce line-up et qu’on recense un désintérêt massif pour la console, Sony ayant déjà sorti une bonne partie de son catalogue interne pour le lancement, quand est-ce que les nouveaux jeux AAA vont-ils montrer le bout de leurs nez ?

djcarlos

Au vue de ce que Samsung nous a proposé avec un Galaxy Note (même taille d’écran que la PS Vita), et quand on voit les miracles que nous réserve les S4, Tegra 3, OMAP 5 et compagnie, il apparaît clairement que la PS Vita sera vite « oubliée ». Mais il est évident qu’il y a quand même un bon nombre de personne qui voudront toujours rester sur leurs bonnes vieilles consoles classiques à 200 et quelque d’euros, au lieu d’aller acheter des smartphones à la HTC (500~700€).
Car comme le dit « l’énoncé’ de la 2nde question, les smartphones évoluent vite, très vite. Ce qui fait qu’ils se retrouveront avec une meilleure autonomie, un meilleur software, … On a bien vu qu’il y a une pléthores d’améliorations, d’applications et d’optimisations que Sony aurait pu intégrer à PS Vita, au lieu de se concentrer à tout mettre au format propriétaire (cf test de notre cher Anh, partie 6°Propriétaire :http://www.journaldugeek.com/2012/02/13/test-sony-ps-vita/6/ ).
Je conclurais donc en donnant mon avis personnel : oui les smartphones déclasseront la Vita, dans un avenir plus ou moin proche, ce qui n’empêchera pas les joueurs chevronnés de rester sur leur PS Vita.

duytage

Je dirais oui et non.
Oui car en période de « crise », les gamers n’ont pas forcément le portefeuille suffisant pour pouvoir acquérir une console à ce prix là, surtout qu’il faut par ailleurs investir ensuite environ 40€ par jeu. Par conséquent la plupart d’entre eux se tourneront vers des jeux disponibles sur smartphone qui ont maintenant de solides arguments, à savoir des graphismes de plus en plus proches de ce qui se fait sur les « vraies » consoles portables, et un coût bien moindre comparé à ces mêmes consoles (environ 5€ par jeu).
Non, car même si les smartphones deviennent progressivement des supports de jeu, les développeurs n’ont pas encore les moyens financiers de produire des jeux d’une qualité identique à ce que l’on trouve sur les consoles portables. Les smartphone pourront toucher à long terme une clientèle de casual gamers très proche de celle de la nintendo DS, mais en aucun cas celle des hardcore gamers.

…………………………

3. LES VENTES ACTUELLES DE LA VITA (AU JAPON) SONT ASSEZ CATASTROPHIQUES, LA PSP LA DÉPASSANT RÉGULIÈREMENT. NINTENDO A EGALEMENT CONNU UN DÉMARRAGE TIÈDE, AVANT QU’UNE SPECTACULAIRE BAISSE DE PRIX DE LA RELANCE SUR UN RYTHME IMPRESSIONNANT. QUEL EST LE PROBLÈME ACTUEL AVEC LA VITA ET QUE DOIT FAIRE SONY POUR LA (RE)LANCER AU JAPON, EN ATTENDANT LES CHIFFRES EN OCCIDENT ?

tylerssc

Le problème de la Vita aujourd’hui au Japon est uniquement dû au catalogue.
La console affiche un prix raisonnable compte tenu des spécifications de la bête, et inclut tout ce dont ont rêvé les gamers japonais. Il faut donc je pense regarder du côté des jeux, pour lesquels il n’y a pas encore eu de blockbuster pour les jap’s. Qu’ils sortent un Monster Hunter, un Kingdom Hearts, quelques jeux de combat made in japan, un ou 2 jeux WTF dont les japs ont l’habitude, et les ventes repartiront de plus belle!

Snake

La vita ne décollera pas, tout comme la 3ds, le marché à changé, la plupart des joueurs occasionnels se contente d’un smartphone, pourtant le nombre de joueur occasionnel est très important, de plus il est difficile d’acheter un smartphone + une console portable, l’arbitrage se fait souvent en faveur du 1er, remplissant plus de besoin.

C’est désormais un marché plus restreint et Sony devra faire avec.

 

ratus13

A mon avis, l’un des gros problèmes du lancement japonais de la Vita est la présence d’un lineup plus international que nippon. Et on l’a très souvent vérifier, les japonais achètent les consoles quand le lineup leur correspondant est là (et que la console est nippone ^^).
Du coup avec un everybody’s golf et un Dynasty Warrior, ça suffit pas, il aurait fallu au moins un FF, un Monster Hunter ou un Rpg de grande volée…

Et puis évidemment y’a toujours le problème du prix en face il y’a une nintendo 3ds qui commence à avoir un bon lineup 100 euros moins chère…

Je pense que Sony a tout intérêt à pondre des jeux pour les nippons très rapidement pour pas que la console finisse à 99 euros pour faire face au raz de marrée 3DS…

Poutchi

Je dirai que le problème principal de la Vita, c’est qu’elle est réservée à un public assez restreint à l’heure actuelle. Sa puissance brute est mal exploitée quand on voit la piètre capacité de son navigateur, la complexité du système de transfert, ou encore la pauvreté des formats vidéos lisibles sur la console.

Finalement, quel est le point restant? Les jeux. Et au final, en parcourant les différents tests, même si elle le fait très bien, on a l’impression que c’est la seule chose que la console sait vraiment faire. Je pense que c’est un gros problème qu’il faut que Sony travaille au plus vite (amélioration drastique du navigateur et ajout d’applications tierces. Pourquoi pas un mini AppStore pour les jeux créés par des développeurs indépendants?

Mais la PS Vita a un autre problème qui malheureusement ne sera jamais réglé: ses formats propriétaires. Sur le coup, Sony a réussi à nous pondre une console encore plus fermée que ce que ne sont les produits Apple, c’est un exploit! Ils n’utilisent tout simplement AUCUN standard (a part l’USB, et encore car les transferts se font via un client à installer sur l’ordinateur et que les fichier se transfèrent depuis la PS Vita).

En résumé, pour moi sa difficulté de démarrage au Japon (qui risque de se faire ressentir aussi ici) est due non pas à la console mais:
- Au fait qu’à part les jeux, elle ne fait rien correctement
- Au prix. Même si la console en elle-même n’est pas cher comparativement à ses capacités, quand on additionne la console + une carte mémoire + les premiers jeux, ça commence à devenir cher tout de même. Sachant que ce sont les 3 choses nécessaires pour pouvoir y jouer.

 …………………………

Et notre second débat s’achève, merci à tous pour vos avis éclairés. Rendez-vous pour le prochain débat !