Update du 05/03/12: une vidéo explicative très intéressante de Kim Schmitz.

Depuis sa libération sous caution, le fondateur de MegaUpload Kim Schmitz, profite de sa femme et de ses trois enfants dans sa résidence à Auckland. Toujours dans l’attente de son extradition qui sera examinée le 20 aout, Dotcom accusé d’escroquerie et de violation de droits d’auteur, s’explique au journal Neaw Zealand Herald dans une interview exclusive.

Sa condition en prison
Malgré son statut de millionnaire, Kim Dotcom n’a pas du tout été privilégié en prison. Il a été placé auprès de nombreux criminels et même s’il n’y a eu aucun problème, il raconte que les conditions en prison étaient précaires. Lors de sa première nuit, il n’a eu le droit à aucune couverture, pas de savon, dentifrice ou papier toilette et était réveillé toutes les deux heures. Privé de sommeil, il a donc porté plainte en affirmant que cette privation de sommeil était de la torture.

Kim Schmitz à la diet !
Dans sa modeste villa à 50 000 euros par mois, Kim se retrouve bracelet à la cheville, comptes bloqués et sans carte de crédit. Cette situation ne lui permet pas de subvenir à ses besoins et aux besoins de sa famille entre les nourrices, les gardes du corps, son majordome ou encore le loyer à payer. Le fondateur de MU a donc demandé de débloquer la somme de 137 000 euros par mois afin de pouvoir assurer son confort de vie, une demande refusée par le procureur qui l’a autorisé à se procurer uniquement la somme de 62 000 euros afin de pouvoir payer ses créances. Kim Schmitz va donc devoir se serrer la ceinture !

Le fondateur de MegaUpload est optimiste et va se défendre
Kim continue de nier toutes les accusations portées contre lui et affirme que la justice américaine ignore complètement les mesures qu’il avait mis en place pour lutter contre le piratage et qu’il pourra le prouver. Il avait engagé plus d’une vingtaine de personnes pour surveiller le contenu du site et pour supprimer les fichiers illégaux. Optimiste certes, mais réaliste également en prenant conscience qu’il faudra surement des années pour le prouver.

Pour chaque mail dans leur dossier d’accusation, j’en ai une centaine qui le démontrent.

Kim Dotcom