On a vraiment l’impression que le système informatique de Sony est un véritable gruyère ! Le géant nippon vient en effet de confirmer s’être fait dérober quelque 50 000 titres de Michael Jackson dont des inédits avec will.i.am des Black Eyed Peas, Freddie Mercury de Queen et d’autres. Des pirates informatiques ont pénétré dans des serveurs de Sony Music et se sont gentiment servis dans le catalogue musical de l’artiste.

Pour rappel, Sony Music avait négocié en 2010 avec les héritiers de Michael Jackson un contrat à hauteur de 250 millions de dollars afin d’acquérir jusqu’en 2017 les droits de distribution d’albums et de ces titres inédits du roi de la pop qui nous avait quitté en juin 2009.