Microsoft a décidé de faire de la dernière mise à jour Windows Phone Tango une porte d’entrée pour les terminaux d’entrée de gamme ceci non sans quelques sacrifices.

En effet, la société a levé le voile sur les limitations qui impacteront cette version de Windows Phone et elles sont avant tout destinées à conserver une expérience utilisateur sur des mobiles orientés entrée de gamme.

Au chapitre des restrictions techniques, Microsoft a confirmé que les futurs terminaux éligibles à la mise à jour Tango ne devront pas dépasser les 256Mo de RAM, le système n’étant pas capable de gérer une quantité supérieure, mais cela ne semble pas bien grave compte tenu des fonctionnalités qui seront rendues inaccessibles à ces terminaux :

Les applications Windows Phone du Marketplace gourmandes en ressources ne pourront être installées sur un terminal Windows Phone Tango, ces applications nécessitant plus de 256Mo de RAM utilisent conséquemment d’avantage de ressources processeur.

L’organisation des podcasts ne sera pas possible, les podcasts vidéos seront quant à eux totalement désactivés.

Le service de géolocalisation Bing Local Scout sera désactivé.

Le multitâche sera désactivé également.

L’envoi automatique de photos dans le cloud Skydrive sera désactivé.

Les vidéos HD ne seront pas lues

En définitive, des restrictions mineures et logiques compte tenu du marché visé par cette mise à jour, les terminaux compatibles Windows Phone Tango sont attendus dans les prochaines semaines avec en première ligne le Nokia Lumia 610, clairement orienté vers les marchés émergents, la philosophie de Microsoft est l’expérience utilisateur avant la pléthore de fonctionnalités.