Si vous n’avez pas tout suivi, je vous invite à lire la première partie ICI, publiée ce samedi. Pour résumer, les Anonymous ont rendu public sur l’interweb mondial le code source 2006 de Norton Antivirus.

Suite à cette histoire, on est entré en contact avec Symantec qui nous a livré quelques précisions par rapport à l’affaire.



L’éditeur américain nous a confirmé que le code source lâché sur internet, et donc les réseaux P2P, était bel et bien authentique. On a appris de plus que cela concernait en tout 5 produits dans leur version 2006. Norton Internet Security 2006 serait visiblement le prochain à trouver le chemin des réseaux P2P.

Symantec ne parle pas pour l’instant de piratage de leurs serveurs ou autres installations mais insiste bien sur le vol. D’ailleurs, en parlant de vol, d’après l’éditeur américain, ce n’est pas Symantec qui est entré en contact avec les Anonymous mais le contraire. En effet, les Anonymous seraient entrés en relation avec l’éditeur afin de leur proposer la non divulgation des codes sources contre 50.000$ et non le contraire. L’éditeur aurait refusé et aurait donc porté plainte aux autorités. L’enquête serait en cours, du moins aux Etats-Unis.

Pour finir, Symantec insiste bien sur le fait que cela ne concerne que les versions 2006 qui sont maintenant complètement obsolètes et que ça ne pouvait pas impacter les utilisateurs des logiciels Symantec.