HTC souhaite capitaliser sur l’image positive qu’a laissé la présentation de sa gamme HTC One et plus particulièrement la partie matérielle puisque le constructeur n’a eu de cesse de vanter les mérites du revêtement des coques de sa nouvelle flotte de smartphones Android.

Se voulant robuste, léger et agréable à l’oeil, la coque unibody du HTC One S a subit un traitement particulier afin de conférer au métal qui le compose des propriétés et un toucher inédit sur ce type d’appareil. Le constructeur compare ainsi le métal ainsi traité à du céramique, trois fois plus résistant que l’acier inoxydable.

Les procédés de fabrication n’étant pas toujours des plus agréables à regarder, HTC a profité du recours nécessaire à des arcs électriques de 10 000 Volts pour produire une petite vidéo de promotion de ses produits sous couvert de « secret de fabrication ».

Le procédé de fabrication en question consiste à appliquer des décharges électriques de 10 000 Volts sur une surface composée d’aluminium initialement utilisé dans des structures aéronautiques. Ce traitement a ainsi pour effet de modifier les propriétés chimiques du métal pour lui donner cet aspect et ces propriétés inédites.