Microsoft a lancé une campagne marketing plutôt osée intitulée « smoked by Windows Phone« , littéralement « grillé par Windows Phone » au sein de laquelle des utilisateurs de terminaux concurrents à la firme de Redmond affrontent un représentant de la marque armé d’un Windows Phone.

Courbez l’échine devant Microsoft

Nous vous avions déjà parlé ici du buzz généré par cette campagne assez présomptueuse, Microsoft n’a pas manqué de rappeler que depuis le début de celle-ci, aucun prétendant n’était parvenu à se montrer plus rapide dans l’exécution d’une tâche donnée que le représentant Microsoft. Confiant dans sa « suprématie », la société avait même pimenté les enjeux en offrant 1000 dollars au premier candidat à même de battre l’un de ses employés, c’était sans compter sur le Galaxy Nexus d’un certain Sahas Katta.

L’employé Microsoft avait déjà préparé ses raccourcis vers les widgets météo de deux villes différentes sur son écran d’accueil en préparation du test de rapidité soumis aux candidats. Vigilant, Sahas avait fait de même en épinglant deux widgets météo également sur son écran d’accueil, il avait également supprimé l’écran de verrouillage afin d’optimiser ses manipulations.

Et là, c’est la Katta

Le Galaxy Nexus est ressorti grand vainqueur de ce test et de l’avis même du Sahas Katta, sans l’ombre d’un difficulté. Cela n’a pas été de l’avis du représentant puisqu’il a objecté que le candidat doit être en mesure de fournir la météo de deux villes différentes également situées dans des états différents. Puisque c’est Microsoft qui fixe les règles, il ne fait aucun doute qu’avec les informations préalablement communiquées aux candidats, ces subtilités n’auraient sans doute pas présenté de problèmes.

Sahas Katta, forcément mécontent, a aussitôt raconté sa mésaventure sur Twitter. La réponse de Microsoft ne s’est pas faite attendre puisque Ben Rudolph, l’homme derrière la campagne smoked by Windows Phone lui a répondu. Exprimant ses plus vifs regrets suite à cette déconvenue, il en a profité pour offrir une seconde chance à Sahas.

Ce dernier lui aurait répondu en substance :

Je serais ravi de fumer un Windows Phone à l’aide d’Android… encore une fois.

Effectivement, lorsque l’on tombe sur quelqu’un qui sait maîtriser son OS…