Certains utilisateurs du HTC One S ont pu constater que la coque en céramique du mobile commençait à s’écailler. HTC, ayant affirmé qu’ils avaient testé puis re-testé le produit dans des conditions extrêmes, assure que la finition de son One S est impeccable. Mais ce n’est pas ce qu’ont pu constater plusieurs utilisateurs.

HTC n’a pas cherché à enclencher la polémique et a promis un échange sans conditions pour tous les possesseurs de One S endommagés et l’ayant acquis il y a moins de 30 jours. Au-delà, la garantie classique s’applique toujours. Un beau geste commercial (et normal) de la part d’HTC qui satisfera tout le monde. En espérant que les prochaines séries de One S soient corrigée.