Il y a quelques temps, je vous présentais sur Journal du Geek un nouveau réseau social nommé CircleMe. Pour rappel, ce réseau vous permet de regrouper vos centres d’intérêt en ligne ainsi que toutes les choses que vous aimez. Depuis le réseau a fait un bout de chemin, pour en savoir plus sur cette évolution, nous avons directement interrogé le fondateur de CircleMe, Erik Lumer.

Découvrir CircleMe

L’histoire de CircleMe…

L’idée de CircleMe est née en janvier 2011. Cascaad, la startup derrière CircleMe, s’occupait à l’époque de développer des moteurs ‘intelligents’ pour extraire les contenus d’intérêts personnels sur des réseaux sociaux comme Twitter. Ce faisant, nous avons réalisé que les réseaux dominants aujourd’hui ne permettent pas de cultiver nos propres intérêts culturels et de faire de nouvelles découvertes de manière efficace. Nous avons donc décidé d’utiliser notre savoir pour créer un nouveau genre de réseau, basé sur les intérêts plutôt que sur les amitiés. CircleMe permet avant tout de se connecter avec soi-même et ensuite d’étendre nos  propres horizons en se connectant avec des personnes qui ont des affinités culturelles communes.

Qui fréquente plus particulièrement le réseau ?

Nous touchons un public ‘maintream’ d’adultes qui cherchent un lieu dédié à l’échange et la diffusion d’une culture ample et typiquement urbaine, centrée sur les lieux, les films, les livres, la musique, les objets ou encore les personnages qui nous inspirent.

Pouvez-vous nous parler de l’évolution de CircleMe depuis sa mise en ligne ?

Deux semaines après l’ouverture publique du site circleme.com, nous avons doublé le nombre d’utilisateurs invités durant les six mois précédents la bêta privée. L’application a de son côté récemment été mise en avant sur l’Apple App Store US, en apparaissant dans la section “Nouveau et Remarquable”, ce qui a produit une croissance exponentielle du nombre de téléchargements. Nous espérons atteindre au moins un million d’utilisateurs sur le site avant la fin de l’année.

Quelles sont les nouveautés à venir ? Sur quoi travaillez-vous ?

Nous allons d’abord prendre en compte les avis des utilisateurs pour améliorer les fonctions existantes et éliminer celles qui ne plaisent pas. Ensuite, nous voulons nous concentrer sur diverses directions, en particulier : de nouveaux mécanismes de recommandations, l’intégration de sources externes de contenu professionnel liées aux centres d’intérêts et enfin, sur les versions locales en différentes langues.

Une application CircleMe est disponible sur iOS, pensez-vous également sortir une application sur d’autres systèmes comme Android ou Windows Phone ?

Dès que nous aurons un produit stable sur iPhone, nous voulons développer une version pour Android. Ensuite, ce sera probablement au tour des tablettes.

Donnez 3 bonnes raisons à nos lecteurs de s’inscrire sur le site

  • Pour mieux découvrir les choses qui nous inspirent – plutôt que les photos des copains (sur Facebook), l’actualité (sur Twitter) ou les endroits où manger un burrito (sur Foursquare).
  • Pour épingler des choses intéressantes dans les lieux qui nous tiennent à coeur et faire des découvertes grâce à notre entourage.
  • Pour profiter d’une interface très séduisante.
Erik Circleme