L’année 2012 avait plutôt mal commencée pour l’enseigne Surcouf, elle ne semble pas s’améliorer aujourd’hui. Selon l’AFP, l’enseigne devrait très prochainement céder trois de ses six magasins et se recentrer sur son site internet et ses trois grandes surfaces physiques restantes.

Surcouf Daumesnil (6000m² Paris XII), Carré Sénart (2000m² Seine et Marne) et Surcouf Héron Parc (1500m² Villeneuve-d’Ascq) seront certainement restructurés pour assurer une stabilité financière à la société.

Selon Fabien Gérard, directeur des ressources humaines chez Surcouf, ces fermetures et/ou reventes sont la conséquence directe de la procédure de redressement judiciaire initiée en janvier dernier et dont nous vous parlions ici :

Ce recentrage est rendu nécessaire afin de concentrer la trésorerie de l’entreprise sur un nouveau périmètre pouvant permettre le redressement

Cette restructuration sera malgré tout lourde de conséquences. Sur les quelques 500 employés actuels de l’enseigne, la moitié environ devrait être licenciée. Le reste de l’effectif sera ensuite réparti sur les différents sites.

Surcouf joue son avenir en cette année 2012 et si le modèle de VPCiste (vente par correspondance) ne lui permet pas de renouer avec la rentabilité, c’est la marque elle-même qui est amenée à disparaître.

Terminus