Le cabinet d’étude AT Internet vient de diffuser son rapport sur l’impact des applications mobiles sur la fréquentation des sites internet français.

Selon le cabinet, les sites webs français ont connu une baisse de trafic de 5,5% par rapport à l’an dernier à la même époque (mars 2012 pour les besoins de l’étude). Pendant ce temps, les applications mobiles ont vu leur trafic littéralement exploser avec une hausse de l’ordre de 57,5% toujours sur la même période.

L’étude souligne ainsi que bien qu’il y ai de plus en plus d’internautes en France, ces derniers se tournent davantage vers les applications mobiles. Que ce soit pour accéder au contenu de leurs sites favoris ou encore pour l’utilisation de services associés à ces sites, l’étude montre que cette tendance est générale sur le web français :

Parmi les 4009 sites audités par le cabinet, 63,4% d’entre eux ont vu leur trafic chuter.

Sur les 100 applications observées, un quart enregistrent une hausse de trafic supérieure à 100% et 50% des applications auditées enregistrent une hausse d’au moins 29,5%. On note cependant que 25% des applications observent une baisse d’au moins 28% de leur trafic.

Selon AT Internet, cette tendance s’explique (sans s’y limiter cependant) par le manque d’optimisations des sites internet pour les possesseurs de terminaux mobiles.

Les utilisateurs qui se retrouvent confrontés à des pages trop grandes, chargées de code privilégient souvent l’application du site en question si elle est disponible. A défaut, les visiteurs passent leur chemin.