Dans le cadre d’un plan d’économies visant à dégager quelques 300 millions d’euros supplémentaires par an, Bouygues Telecom s’apprête à réaliser des coupes dans ses dépenses.

The Phone House, partenaire historique et privilégié de l’opérateur est en première ligne. Dans le cadre des renégociations de contrats que Bouyugues Telecom souhaite mettre en place avec ses sous-traitants, l’enseigne The Phone House aura donc le choix entre une diminution des revenus issus de son partenariat ou une cessation pure et simple de l’accord.

Lorsqu’un contrat est renégocié, il existe un risque non négligeable que faute d’accord, les deux parties soient amenées à rompre tout simplement leur partenariat. C’est précisément ce que souligne un représentant de Bouygues Telecom :

Nous avons demandé à renégocier le contrat avec Phone House, ce qui peut entraîner une rupture de contrat.

Cette renégociation porte principalement sur la rémunération des quelque 346 enseignes The Phone House du territoire. La société The Phone House emploie directement près de 1500 collaborateurs à travers la France.

Ces démarches s’inscrivent dans un vaste plan d’assainissement des comptes du groupe. Bouygues Telecom prévoit un recul de son chiffre d’affaire de 10% en 2012 qui se justifie principalement par l’arrivée du quatrième opérateur mobile sur le marché.

crédit photo : AFP/BORIS HORVAT