Facebook profite de son influence et de sa popularité pour mettre en avant le don d’organes. Il est désormais possible pour certains d’indiquer sur leur profil s’ils sont donneurs d’organes, dans le but d’inciter les personnes aux dons et pourquoi pas, de mettre en contact les patients en attente d’une transplantation avec les donneurs. Cette fonction n’est disponible pour l’instant que pour les Américains et les Britanniques, accessible depuis : évènement marquant > santé et bien-être.

Facebook don organes

Mark Zuckerberg, qui a été l’un des premiers à cocher le statut « donneur d’organes » explique sur la chaîne américaine ABC, qu’aux États-unis 114 000 personnes sont dans l’attente d’un coeur, d’un rein ou d’un foie, qui pourrait sauver leur vie. Selon les estimations de Donate Life America, une ONG américaine, ce sont environ 18 personnes qui meurent chaque jour aux États-Unis, faute d’une transplantation à temps. Mark espère que cette opération pourra faire prendre conscience de l’importance du don d’organes et que cela incitera les gens à s’inscrire. Pour l’instant, deux pays sont concernés par cette initiative, histoire de tester le service, mais il sera déployé à d’autres pays dans les mois à venir.

facebook