Après un concept de gant-téléphone voici un gant bien réel capable de traduire le langage des signes.

Conçu par un trio d’étudiants de l’Université Cornell dans le cadre d’un projet universitaire ce Sign Language Translator Globe utilise en fait deux accéléromètres ainsi que toute une panoplie de capteurs de flexion (9) et de contact (4) lui permettant de traduire en lettres vocales l’American Sign Language. Gadget superflu dirons certains ? Détrompez-vous, car il s’avère que la langue des signes est la sixième langue la plus pratiquée en Amérique.

Fonctionnants en harmonie, l’ensemble des capteurs sont capables d’enregistrer la position des doigts, mais aussi de la main de l’utilisateur pour ensuite transmettre (sans fil) ces données à au système qui se chargera de les traduire vocalement, mais aussi de les afficher sur un écran.

Perfectionnistes, ces étudiants de génie ont également imaginé un jeu capable d’évaluer les capacités des utilisateurs à réaliser des signes avec sa main. Encore à l’état de prototype, il ne reste plus qu’à espérer qu’une prochaine version du système comportera un deuxième gant et sera en mesure de détecter les expressions faciales de façon à ce que la langue des signes soit complète.