Le Packaging

Le packaging est des plus classiques avec, dans sa petite boîte blanche et comme vous vous en doutez, le smartphone, un câble USB pour la connexion à un ordinateur et la recharge, un chargeur USB, des manuels d’instructions pour une première prise en main et des écouteurs kit mains libres blancs avec une télécommande complète (boutons de volume en plus).
Rien de transcendant donc au final, si ce n’est que vous ne trouverez pas de SmartTags pour vous faire goûter aux joies du NFC comme chez Sony et son Xperia S.

Le Design

Une des choses qu’on a toujours reprochée à la gamme Galaxy de Samsung, c’était son côté trop plastique. C’est d’ailleurs pour cela que la marque coréenne précise bien que le boîtier de son Galaxy S3 intègre la technologie Hyperglass, un procédé industriel qui donne un certain traitement au plastique et qui est censé donné ses lettres de noblesse au plastique.
Alors, est-ce que ça fonctionne ? Eh bien, on avait eu effectivement peur lors de la découverte des visuels officiels, mais heureusement pour nous, une fois en main, il ne fait plus trop plastique, du moins dans la version blanche. Alors oui, ça reste du plastique, mais le tout ne fait pas « cheap ». J’avais particulièrement peur concernant le liserai argenté sur la version blanche et au final, ça passe plutôt bien. Maintenant, il faudra voir avec le temps comment le plastique vieillira. À noter que toute cette discussion concerne le dos et les tranches parce que sur la face avant, l’écran Gorilla Glass 2 recouvre totalement la façade, ce qui nous fait oublier l’aspect plastique, d’autant plus que sur les bords, on a l’impression que l’écran se fond avec le boîtier, l’effet est plutôt réussi.

Pour ce qui est de la finition, en dehors du plastique, rien à dire sur le smartphone de Samsung. Alors que ses concurrents directs choisissent un boîtier fermé avec lequel on ne pourra pas changer de batterie, ici, la coque arrière se clipse et se déclipse parfaitement et il n’y a aucun jeu à noter. C’est d’ailleurs via cette coque arrière qu’on accèdera à la batterie de 2100 mAh, mais aussi l’accès aux ports MicroSIM et port MicroSD. Concernant le format Micro-SIM, ce n’est pas gênant en soi puisque les constructeurs semblent avoir adopté le format. Si vous n’aviez pas d’iPhone, de Motorola RAZR ou de Nokia Lumia 800 jusqu’à maintenant, il va falloir faire un tour du côté de votre opérateur.

Pour le poids, 133g pour un smartphone avec un écran de 4,8″, c’est léger et c’est donc comparable avec le HTC One X et c’est plu léger que les Samsung Galaxy Nexus ou Sony Xperia S. Maintenant, dans la vie de tous les jours, je doute que vous puissiez faire la différence entre 130g et 140g. On saluera aussi l’épaisseur de 8,6mm qui permet d’avoir une bonne prise en main, grâce aussi à l’écran au format 16/9, tout en longueur.

Passons maintenant à la description physique. On commence par la face avant qui vous propose donc… son écran de 4,8″ avec la couche Gorilla Glass 2 censé être très solide et très résistante aux rayures. Seul le temps nous le dira. En bas de l’écran se trouve le bouton d’accueil tout en longueur et de chaque côté un bouton sensitif. À gauche du bouton d’accueil le bouton d’Option et à droite le bouton de retour. Du coup, vous remarquerez que Samsung a choisi de garder les mêmes boutons que sur la Galaxy Note par exemple, ce qui n’est pas sans rappeler Android 2.3.x Gingerbread. Pour accéder au menu des applications en multitâches, il faudra donc maintenir le bouton d’accueil quelques secondes. Deux pressions sur le bouton d’accueil vous permettront d’accéder à S Voice.
C’est un peu dommage dans la mesure où Android 4.0 avait justement décidé d’avoir un bouton d’accès rapide pour le multitâches et on le perd sur le Galaxy S3. Ce n’est pas non plus très gênant dans la vie de tous les jours, mais quand même. De même, pour le bouton Option que Google avait décidé d’obliger les développeurs à intégrer dans leur interface utilisateur, il sera ici de rigueur via un bouton physique. On remarquera aussi que Samsung a décidé de mettre le bouton de retour à droite du bouton d’accueil et non à gauche comme sur le Galaxy Nexus ou le HTC One X. Si vous êtes droitier, c’est du coup plus pratique que ce que propose Google par défaut.

En haut de l’écran se trouve le logo Samsung, juste en dessous de la grille du haut-parleur qui est argentée et très bien finie. À gauche de la grille se trouve une LED de notification intégrée dans le boîtier et sous le plastique blanc et à droite se trouvent l’APN de la caméra vision de 1,9 Mégapixels et les capteurs de proximité et de luminosité.
Petit mot donc sur le retour de la LED depuis l’arrivée d’Android 4.0 et comme maintenant, ce sont toutes des LED RGB, c’est très pratique dans la vie de tous les jours d’avoir une couleur désignée pour chaque application. Pour moi, c’est blanc pour les mails, vert pour Kik Messenger et bleu pour les SMS. Tout se configure, mais ça dépendra de l’application.

Au niveau du dos, on retrouve l’APN de 8 Mégapixels avec un capteur rétroéclairé et surtout son objectif grand-angle dont l’ouverture est de F/2.6 comme sur les anciens smartphones de la gamme Galaxy. Le flash LED se trouve à gauche de l’objectif et le second haut-parleur à droite. On notera la bonne position du haut-parleur qui ne se loge pas sous les doigts qu’on le tienne en mode paysage pour jouer ou regarder une vidéo par exemple. Au centre du dos se trouve le logo Samsung, à nouveau.

Sur la tranche du haut se trouvent la prise jack de 3,5mm, la petite encoche au niveau de la coque arrière pour l’ouvrir, et enfin un premier micro. Sur la tranche du bas, vous retrouverez le second micro et la prise MicroUSB MHL pour la charge et la synchronisation. Je vous le rappelle qu’un port compatible MHL vous permet de vous en sortir comme d’une sortie HDMI via un adaptateur. Perso, je ne suis toujours pas très fan de cette solution, j’aurais préféré une vraie sortie Micro-HDMI comme c’est le cas sur le Sony Xperia S.
ATTENTION aussi, pour l’avoir testé, les anciens adaptateurs MHL ne fonctionnent plus avec le Galaxy S3 ! Il va donc falloir réinvestir, dommage.

Sur la tranche gauche se trouvent les boutons de volumes. Sur la tranche droite se trouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille.

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6