C’est en Californie du Sud qu’une équipe de chercheurs de Viterbi ont mis au point un doigt robotique tactile capable d’identifier au toucher encore plus de matières et textures que son modèle humain.

Doté de capteurs BioTac et d’une peau souple renfermant un liquide de remplissage, ce premier prototype serait en mesure d’identifier les forces appliquées ainsi que les propriétés thermiques, autrement dit la température des objets en contact.

Efficace dans 95% des cas selon ses concepteurs, ce robot détecte (tout comme son homologue organique, mais avec plus de précision) les vibrations à l’aide d’un hydrophone. C’est donc en tout 117 matières différentes allant des tissus aux quincailleries en passant par la papeterie que cette prothèse du futur serait d’ores et déjà capable de reconnaître.

Hum…Deux Ex, augmentations ^^

source 2

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction