Archos à dévoilé ses résultats du premier semestre 2012 et a réalisé un chiffre d’affaires de 74,2 M€ sur le premier semestre 2012 à comparer à 71,7 M€ au premier semestre 2011, soit une progression de 3,5 %. Mais malheureusement, le constructeur français affiche une perte nette de 21,9 millions d’euros, contre 1,7 million d’euros de bénéfice en 2011, la faute à une marge brute qui s’est écroulée, passant de 16,8 millions d’euros l’an passé, contre seulement 4,9 millions cette année.

Sur le premier semestre 2012, après une progression relativement soutenue au cours des deux premiers mois, l’activité s’est ralentie du fait de facteurs conjoncturels :
- Attentisme du marché avant la sortie du nouvel Ipad (lancé courant mars),
- Impact du déstockage de produits concurrents à des niveaux de prix très faibles,
- Contexte économique en tension

Archos tient à rassurer et même si l’iPad est toujours le grand méchant loup (forte progression sur ce segment à compter du mois de mars), le constructeur français affirme que la société s’est « maintenue à un relativement bon niveau de part de marché avec 16 % en volume sur le segment des tablettes à moins de 400 euros (contre 20% sur les seuls mois de janvier et février 2012) », selon le Panel GfK Europe. Tous segments de prix confondus, sur ce même panel européen, Archos est à la troisième place en volume derrière Apple et Samsung, et reste devant Asus et Acer.

Archos devrait tout de même avoir le sourire en fin d’année, car le constructeur va dévoiler dès le 22 août prochain sa nouvelle génération de tablette (GEN 10) sur lesquelles il compte beaucoup.