Le site de partage Demonoid a définitivement fermé ses portes. C’est donc terminé pour le site hébergé en Ukraine qui avait vu ses serveurs attaqués le 27 juillet dernier. Les noms de domaine ont en effet été mis en vente, ce qui signe la fin du site.

Ayant subi une attaque de déni de service le 27 juillet, Demonoid a vu ses serveurs perquisitionnés par la police une semaine plus tard. Cette opération a eu lieue alors que le premier ministre ukrainien rencontrait le gouvernement américain pour parler de lutte contre le piratage, et certains ont crié à une manipulation. Demonoid était en accord avec la loi ukrainienne en matière de partage, plus souple que dans d’autres pays comme les États-Unis, mais était dans le collimateur de la MPAA, Motion Picture Association of America, depuis un certain temps déjà. Trois jours après cette rencontre, l’on apprend que la fermeture du site avait été coordonnée par Interpol.

Il n’y a donc plus d’espoir pour les adeptes de Demonoid, qui voient leur site vendu aux plus offrants lors de l’enchère pour les noms de domaine.