Les vacances sont bientôt terminées pour certains et ne semblent pas vouloir s’arrêter pour d’autres alors qu’une nouvelle poursuite pour violation de propriété intellectuelle s’annonce pour Facebook.

En cause cette fois-ci, le modèle de publication du réseau social de Mark Zuckerberg.

Baptisé Timeline, il a été présenté (puis imposé) en grandes pompes lors de la F8, une conférence facebook consacrée aux développeurs et… Elle aussi sous le coup d’une action en justice pour violation de propriété intellectuelle.

A l’origine de cette double poursuite, Xiong Wanli un diplomé d’Harvard qui affirme s’être fait voler le concept de la Timeline, un projet qu’il avait déjà intégré à son réseau social Cubic en 2008.

Boobs : check, voitures : check… Une catapulte à pâtisseries ??

Plus étonnant encore : lors de la conférence de présentation de la Timeline (selon Xiong Wanli) qui se tenait à l’université de Stanford, Mark Zuckerberg lui-même faisait partie des invités…

Et puisque les avocats américains de Xiong Wanli a décidé de patienter avant d’entamer des poursuites à l’encontre de Mark Zuckerberg, s’ajoute à la plainte initiale une autre cette fois ci à l’encontre de la conférence des développeurs.

Baptisée Facebook F8, cette messe des développeurs d’applications Facebook est également dans le collimateur de Xiong Wanli.

En effet, la division Recherche & Développement de Cubic se nomme « F8″ et selon la société, le logo choisit se rapproche furieusement (ou non) de celui du réseau social…

Sans vouloir remettre en question la légitimité de la société Cubic à faire valoir ses droits, il n’empêche que la méthode employée relève du patent trolling.

Cette pratique visant à monnayer une propriété intellectuelle auprès de sociétés dont l’activité est florissante devient monnaie courante ces dernières années et le rythme ne semble pas faiblir loin de là.