Dans le monde du high-tech, les guerres de brevets entre les entreprises sont monnaie courante, et sont même parfois passionnantes. Mais elles virent bien souvent au ridicule, comme les accusations d’Apple contre Samsung concernant la copie de la forme rectangulaire de leur téléphone. Les brevets n’existent plus pour assurer une innovation, mais bien pour interdire les concurrents d’utiliser telle ou telle fonctionnalité, selon les dires de Google.

CR: CNet


Google aimerait changer cela, et le fait savoir. Durant une conférence de la Technology politic Institute organisée à Aspen, dans le Colorado, Pablo Chavez, directeur politique chez Google, a exprimé le souhait de changer le système de brevets. Selon l’homme, dont les propos ont été relayées par Cnet , les guerres de brevets sont mauvaises pour l’innovation, et surtout pour le consommateur.

Il y a une chose que nous regardons de très près, c’est la question des brevets logiciels, et si le système des brevets qui existe actuellement est le bon système pour inciter à l’innovation et vraiment promouvoir une politique bonne pour le consommateur. Nous pensons que les brevets n’aident pas le consommateur. Ils n’aident pas non plus le marché, ni l’innovation.

Chavez compare le système de brevet dans le domaine de la haute technologie au système appliqué dans le monde de la médecine.

Il y a beaucoup de différence entre cette industrie et l’industrie du software. Avec cela en tête, nous réfléchissons sur des solutions à long terme.

Bref, Google voudrait changer les choses, dans un univers où les patents trolls bousculent l’actualité chaque semaine.