C’est un fait, les applications mondialement populaires sont systématiquement victimes de leur succès sur les marchés d’application.


Bad Piggies, le dernier né de la société Rovio n’y échappe pas et ce sont près de 80 000 utilisateurs du Google Chrome Web Store américain qui sont désormais infectés par un malware installé au sein d’applications se faisant passer pour officielles.

Le but du malware en question : installer un plug-in capable d’afficher des bandeaux publicitaires sur des sites à forte fréquentation afin de générer des revenus vers des individus mal-intentionnés.

Pire encore, si l’utilisateur autorise l’application à accéder aux données sur les sites visités, ce sont des informations sensibles qui peuvent être subtilisées : code de carte bleue, coordonnées de l’utilisateur etc..

Barracuda Networks, une société spécialisée en sécurité informatique affirme que l’une des applications incriminées redirige vers un site de jeu en flash gratuit du nom de Playook.info.