Android reste le leader incontesté des OS mobiles, bien devant iOS, dont la part de marché reste tout de même assez importante. À eux deux, ils se partagent 83 % des parts de marché en Europe. Autant dire que BlackBerry et Windows Phone se partagent les miettes. Mais BlackBerry, encore troisième du marché, pourrait bientôt se faire griller la politesse par l’OS de Microsoft, indique une étude de kantarworldpanel.

En effet, la progression des Windows Phone par rapport à BlackBerry place le constructeur canadien dans une position délicate sur le vieux continent. Selon l’étude, Windows Phone pourrait dépasser BlackBerry avant la fin de l’année, ce dernier signant une baisse de parts de marchés, alors que WP grimpe, notamment de 6,6% en Italie, 2,3% en Grande Bretagne, et 3,5% en France. En Italie, la part de marché de Windows Phone monte même à 10,4%, la plus élevée sur le marché européen.

Des chiffres logiques, compte tenu de la santé financière fragile de RIM, et de l’appétit d’ogre de Microsoft. Le géant de Redmond a dévoilé il y a peu Windows Phone 8, qui s’inscrit dans un écosystème plus complet, reliant les tablettes et les PC. Microsoft veut frapper fort avec ce nouvel OS, et les premiers smartphones Windows Phone 8 signés Nokia sont attendus aux environs de novembre.