L’écran

Avec l’annonce du prix, je vous avouerai que j’avais un peu peur pour l’écran parce que s’il y a un composant où on peut faire des économies, c’est bien l’écran. La crainte était donc de me retrouver avec un écran moyen de gamme ou alors moins bon que celui des Samsung Galaxy S3, HTC One X/X+ ou encore Nokia Lumia 920.

Je vous rassure tout de suite, Google et LG nous proposent un écran de très bonne qualité, réactif et fidèle au niveau des couleurs. C’est un écran IPS, ne vous attendez donc pas à avoir des couleurs contrastées et des noirs profonds comme sur un écran AMOLED. Personnellement, je préfère la fidélité des couleurs et voir des noirs au détriment des contrastes sursaturés. Vous n’aurez donc pas cette fameuse teinte bleue si typique aux écrans AMOLED.

Le Google Nexus 4 vous propose ainsi un écran de 4,7″ avec une résolution HD+ soit 1280×768. C’est un peu plus large que les écrans des autres concurrents, mais ça n’impacte en rien sur le reste comme les performances et/ou les applications, surtout qu’Android est capable d’étirer au besoin les applications. Je ne reviens pas sur la densité de pixels (318ppp) qui permet une véritable finesse au niveau de l’affichage, c’est d’autant plus visible sur les textes.

Le Son

Pour le son, ce ne sont que de simples haut-parleurs. Alors que le son est plutôt clair, je l’ai trouvé pour ma part relativement faible. Dans un environnement calme, ça ne devrait pas trop poser de problème, mais comparé à mon Samsung Galaxy Note 2, je l’ai clairement trouvé plus faible. L’avantage, c’est que le son ne sature pas vraiment.

Je vous rappelle que c’est un smartphone de la gamme Nexus, on retrouve Android 4.2 Jelly Bean de base avec ses applications classiques comme Google Music. L’application accède à votre musique en local en plus des fonctions en ligne qu’on connait déjà. À noter par ailleurs que le service Google Play Music sera accessible pour nous autres français à partir de ce 13 novembre 2012 en même temps que les nouveaux Nexus.

Pour ce qui est de la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, comme je le disais déjà avec le test du Lumia 920, on retrouve ce que proposait le Samsung Galaxy S3. En effet, le smartphone du constructeur coréen avait marqué un pas en avant en terme de qualité téléphonique. C’est à peu près la même chose ici.

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6