Utilisation, Android 4.2 et Performances

On commence par les performances. Quand on regarde les caractéristiques techniques, le Nexus 4 est une bête de puissance avec le nouveau processeur de Qualcomm, le SnapDragon S4 Pro qui est un quad-core et qui est cadencé à 1,5Ghz. Avec en plus 2Go de RAM, le multitâches ne pose aucun souci. Dans les benchmarks, le Nexus 4 se place effectivement dans les meilleurs smartphones mais n’est clairement pas le meilleur. Pourtant, lors de nos tests avec les produits références de Qualcomm, les benchmarks se montraient bien plus en phase avec le processeur du fondeur de San Diego. De même avec un test SunSpider, on retrouve un score d’environ 1500ms alors que les meilleurs tournent aux alentours de 1000ms. Très honnêtement, je ne sais pas du tout à quoi c’est dû, peut-être à un manque d’optimisation des outils de benchmarks, mais même l’outil de Qualcomm, Vellamo, donne des résultats similaires.

Dans les faits, c’est une tout autre histoire puis que le Nexus 4 s’est montré extrêmement véloce, le multitâche ne m’a jamais posé aucun souci, le passage d’une application à une autre et d’une fluidité exemplaire (merci aussi au 2Go de RAM). J’ai pu testé quelques jeux comme Need For Speed : Most Wanted et il s’est même montré plus fluide qu’avec un Nvidia Tegra 3. Du coup, je me pose quelques questions sur la pertinence des chiffres d’outils de benchmarks. On verra avec d’autres smartphones sous Qualcomm SnapDragon S4 Pro.

Du côté d’Android 4.2 et des évolutions, je n’ai pas pu tester encore le multi-utilisateurs puisque l’OS le réserve aux tablettes uniquement. Idem pour Miracast, les premiers boîtiers arrivent mi-novembre, je retesterai à ce moment-là. Miracast est une technologie basée sur le WiFi Direct qui permet de transférer du flux vidéo. Il suffit d’avoir un écran externe compatible ou un boîtier Miracast relié via HDMI pour avoir l’équivalent d’AirPlay d’Apple pour Android mais aussi n’importe quel smartphone supportant le WiFi Direct. Pour PhotoSphere, j’en parle plus loin dans la section Photo.

A côté, Google a apporté un nouvel économiseur d’écran qui affichera vos photos, actualités ou autres, ça s’adresse clairement plus aux tablettes qu’au Nexus 4 qui était souvent écran éteint durant mes heures de test. Google a aussi amélioré son centre de notifications avec maintenant des raccourcis vers le WiFi, le Bluetooth ou encore la luminosité. Google Now s’est aussi mis à jour avec de nouvelles cartes se basant encore plus sur votre contenu. On retrouve un nouveau clavier virtuel avec l’ajout d’une fonction « à la Swype » appelé « Gesture Keyboard ». En gros, vous glissez d’une lettre à l’autre pour composer vos mots. C’est pas mal du tout et ça marche pas mal. Par contre, je regrette que Google n’ait pas intégré, comme Swype sur certains Samsung, un tutoriel pour qu’on apprenne à maitriser l’outil, il faudra faire confiance à la prédiction de Google qui fonctionne plutôt bien au final. On finit avec le nouveau GMail qui apporte la possibilité de zoomer dans un message, mais surtout la possibilité de pouvoir archiver ou supprimer un mail par un simple geste de gauche à droite.

Test Vidéo

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6