Star Wars Episode VII a été annoncé il y a un peu moins de 15 jours, et déjà, les rumeurs et les déclarations du milieu du cinéma agitent l’actualité. Il y a peu, nous vous confions qu’un scénariste avait été vraisemblablement trouvé en la personne de Micheal Arndt. En ce qui concerne le réalisateur, Disney avait déclaré avoir envoyé une ébauche de scénario à de grands noms du cinéma, qui disent non les uns après les autres.

Tout d’abord, Steven Spielberg a poliment refusé la réalisation de cette nouvelle trilogie. Le bonhomme, très ami avec George Lucas, considère que ce n’est pas sa série, et qu’il ne pensait pas réaliser ce genre de film. Quentin Tarantino a lui aussi refusé le job, déclarant qu’il « s’en contrefichait », d’autant plus que le film était réalisé par Disney. En même temps, il était difficile de voir le rythme très particulier des films Quentin Tarantino appliqué sur Star Wars.

Zack Snyder a lui aussi refusé le poste de réalisateur. Le papa du nouveau Superman a lui expliqué que bien qu’il était un grand fan de la saga, mais que cette réalisation était une « pente glissante » sur laquelle il ne voulait pas s’aventurer. J J Abrams est également hors course pour le poste. Le bonhomme refuse lui aussi de toucher à la saga, pour ne pas commettre de crime de lèse-majesté. Mais pourquoi refuse-t-il Star Wars alors qu’il a déjà redonné vie à Star Trek, saga elle aussi compliquée ? Tout simplement, car le réalisateur n’est pas fan de la série de monsieur Spock, et que le poids était moins lourd à porter.

Les réalisateurs se défilent donc tous les uns après les autres pour ce septième épisode, et on les comprend. Un ratage signifierait un lynchage public par les fans de la série, et nul ne veut s’y risquer. En effet, chacun a vu le traitement infligé à Lucas après la prélogie. Néanmoins, même si les réalisateurs ne se bousculent pas, ils ne se gênent pas pour donner des idées aux scénaristes, comme Kevin Smith, qui suggère une histoire tournant autour de Boba Fett.

Un dernier espoir subsiste cependant en la personne de Jon Favreau. Associé à Disney depuis Iron Man, le bonhomme est un grand fan de la série, et pourrait avoir les épaules pour reprendre le flambeau.